9978 lectures - Commentaires verrouillés - Influenceurs - Article - Suggestions - Auteur
 
Code HTML à insérer sur votre site Version imprimable Première proposition publiée : Influenceurs.net Proposition précédente : Argo : l'actualité, pas les réclames Retour au sommaire Proposition suivante : The 2nd Belgian Coffee Time Contest Dernière proposition publiée : La Maçonne est ma sœur Recommandation par courriel de cette bannière

Note : 3.3/5 (68 notes)

Liens identifiés par Technorati [^]
Recommander par courriel - S'abonner [^]
Mots-clés : ,

Le mouvement social qui se met en branle va donner lieu à une lutte symbolique d'une extrême violence entre les tenants de l'ordre établi et ceux que le régime écrase sous sa botte néolibérale.

L'enjeu de cette lutte, c'est la conquête de l'opinion publique, sa manipulation, la popularité du mouvement contre celle du gouvernement, la compréhension des positions, la distribution des soutiens.

Côté droite (dominants, gouvernement, médias, instituts de sondage), l'organisation de la lutte symbolique est déjà engagée, fortement, pour discréditer un mouvement qu'on décrète impopulaire et "conservateur".

Côté gauche (dominés, réformés, grévistes), rien n'est fait pour structurer le mouvement social, l'asseoir sur une pédagogie et une popularité. Il faut y remédier.  

Il faut s'attendre à une campagne médiatique d'une inouïe violence contre des grèves que les "élites" néolibérales détestent viscéralement. Les éditoriaux furibards succèderont aux sondages anti-grèves et pro-sarkozystes.

Ceux qui soutiennent la grève doivent essayer, dans la mesure du possible, de le faire savoir ; afin d'enrayer cette machinerie médiatique qui veut faire croire que le peuple Français tout entier se dresse contre les grévistes. 

Non ! Ils ne sont pas seuls ! Non, la France n'est pas unanime derrière Sarkozy. 

Au contraire, il y a bien deux blocs, deux forces ; l'une, archi-dominante, et l'autre, archi-dominée, celle que nous formons en soutenant la paralysie active d'un pays dirigé par un autocrate pratiquant le délabrement social à coup de nano-missiles.  

Vive les régimes spéciaux de retraite, vive le blocage des universités, à bas le gouvernement Sarkozy-Fillon ! 

MC
>>> Cabinet de Subversion

Tags : Grève, Politique, citoyen

Propositions sur des thématiques similaires