11951 lectures - Commentaires verrouillés - Influenceurs - Article - Suggestions - Auteur
 
Code HTML à insérer sur votre site Version imprimable Première proposition publiée : Influenceurs.net Proposition précédente : Imperfections are beautiful Retour au sommaire Proposition suivante : Victimdelamode Dernière proposition publiée : La Maçonne est ma sœur Recommandation par courriel de cette bannière

Note : 3.1/5 (81 notes)

 
Proposition à l'initiative d'une agence interactive (cf. le profil de l'auteur)
Liens identifiés par Technorati [^]
Recommander par courriel - S'abonner [^]
Mots-clés :

Après le succès de la campagne d’image décalée « Les Urbanophiles », le Conseil régional d’Auvergne revient sur le devant de la scène Internet afin d’interpeller l’opinion publique. Cette fois-ci, avec le concept « Faisons bouger les lignes », place à la mobilisation massive des Auvergnats en faveur du TGV en Auvergne. 

Dur, dur de desservir l’Auvergne ! 

Le gouvernement vient de rendre public un projet de loi qui fixe les priorités de l’État en matière de création de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse.

L’Auvergne et sa capitale régionale ne sont pas citées dans ce texte, qui sera présenté au Parlement avant l’été.

D’où la nécessité de fédérer l’ensemble des Français et les sensibiliser à la cause auvergnate en faveur de la construction d’une ligne TGV Paris-Clermont-Ferrand et d’une ligne TGV-TRANSLINE…l’enjeu est de taille et le challenge audacieux.

Des enjeux de dimension nationale et européenne

En acceptant volontiers de relever ce défi, le Conseil Régional s’est fixé pour objectif de mettre en avant sa modernité et son dynamisme. En effet, si les deux projets complémentaires aboutissent, on assistera à un rayonnement de l’Auvergne avec une nouvelle ouverture vers Paris, Lyon, la façade atlantique et l’Europe.

 

Faisons bouger les lignes : Aux grands maux, les grands remèdes

Le Conseil Régional et ses agences partenaires mettent toutes les chances de leur côté pour s’assurer du fort retentissement de cette opération. 

Un solide dispositif on et offline à l’appui…


- Dans un premier temps, une lettre du Président du Conseil Régional envoyée à tous les Auvergnats (près de 610 000 foyers) les incitant à signer la pétition « Demain le TGV » mise en ligne sur le site
www.faisonsbougerleslignes.com 

Ceux qui ne disposent pas d’une connexion Internet pourront toujours y participer en renvoyant une carte T, jointe à la lettre et prévue à cet effet.

 

- Au coeur du site www.faisonsbougerleslignes.com, les internautes découvrent une séquence vidéo de Pierre, un Auvergnat bien déterminé à faire évoluer le dynamisme de sa région. Cette vidéo sera également diffusée sur Youtube, Dailymotion,…

 

- L’organisation d’événements avec des réunions de presse régionaux et une conférence de presse nationale

 

- La participation au salon Transports Publics 2008, le salon européen de la mobilité, qui réunit tous les acteurs et décideurs des transports en France et en Europe.

 

- Des annonces presse en PQR ainsi qu’un plan média online sur voyages-sncf.com et cyberbougnat.net relayeront parallèlement la campagne sur des carrefours d’audience affinitaires auxquels s’ajoutera l’adhésion de blogueurs influents.

 … et de multiples acteurs sollicités


De la population locale et nationale aux acteurs économiques régionaux, des pouvoirs publics en passant par les leaders d’opinion sans oublier les Auvergnats expatriés, chacun doit se sentir concerné par ce problème et jouer un rôle dans la construction d’une Auvergne plus attractive que jamais.

Tags : auvergne tgv lignes pétition signature mobilisation internautes construction transports

Propositions sur des thématiques similaires