5010 lectures - Commentaires verrouillés - Influenceurs - Article - Suggestions - Auteur
 
Code HTML à insérer sur votre site Version imprimable Première proposition publiée : Influenceurs.net Proposition précédente : UneInvitation.com Retour au sommaire Proposition suivante : RECETTES  de  Cuisine Dernière proposition publiée : La Maçonne est ma sœur Recommandation par courriel de cette bannière

image interne

Liens identifiés par Technorati [^]
Recommander par courriel - S'abonner [^]


> >

Qu'est-ce que c'est?

Avec les récentes décisions devant les tribunaux dans les affaires de téléchargement de musique et d'échanges p2p, écouter de la musique peut nuire gravement à la santé!

Des mélomanes, des internautes, de simples citoyens se voient condamnés à de lourdes amendes, voire, à Toulouse dernièrement, à des peines de prison avec sursis.

Parallèlement, d'innombrables auteurs et compositeurs diffusent leurs oeuvres en utilisant des licences (ou contrats) de libre diffusion, Creative Commons, Licence Art Libre, Free Music Licence pour ne citer que les plus connues.

L'évènement « Les très Riches Heures De La Libre Diffusion » a pour objet d'apporter au public, aux professionnels du secteur, aux acteurs culturels et médiatiques, et de manière générale, à tous ceux qui aiment et écoutent de la musique, une information fiable, ouverte et argumentée sur la libre diffusion en général.

A cette occasion, le groupe Godon (www.godon.org) invite un groupe local à partager l'affiche de la soirée, après le workshop. Concert enregistré, encodé en MP3 et distribué sur place grâce au Jamcorder de www.jamendo.com! (voir plus bas)



Qui sont les intervenants?

L'animateur du workshop est Dominique Godon, co-fondateur, auteur et chanteur du groupe Godon (www.godon.org). Lors de la conférence, il peut être enrichissant de prendre connaissance des positions d'organismes tels que la SACEM, par la voix de son représentant local; des professionnels du secteur (musiciens, producteurs, éditeurs, agents, etc...) peuvent également être invités à participer; selon le lieu et la disponibilité, des institutionnels (DRAC, ADIAM, etc.), des juristes spécialisés, des représentants des licences pré-citées (Creative Commons, LAL, etc...) sont également invités à venir partager leurs connaissances et leurs travaux.



Quels sont les lieux adaptés?

Les salles de concerts, les MJC, les centres culturels, les clubs de concerts, les grands piano-bars, les lieux associatifs aptes à recevoir le public, et de manière générale, tous les lieux pouvant accueillir le public et la musique vivante.

Comment organiser l'évènement?

  • Matériel

    • Lieu équipé pour sonoriser un concert de musique actuelle. Voir fiche technique en annexe,

    • chaises pour le public et les intervenants (tables),

    • un vidéo projecteur + écran (ou mur),

    • il peut être judicieux d'utiliser la diffusion du lieu pour la conférence et les questions du public (micros HF bienvenus) Cela peut aussi permettre d'enregistrer les interventions pour une diffusion ultérieure, sur le site internet du lieu, par exemple.

    • affiches, flyers, et autres supports de communication sont fournis et mis en oeuvre par le lieu de diffusion. L'association Les Créateurs fera parvenir aux organisateurs, suffisamment à l'avance, les éléments d'une communication réussie.

    • Un cocktail / buffet froid peut apporter un plus en termes de convivialité à l'issue de la conférence

Quelle communication?

        • Cet évènement est une occasion unique d'inviter de nombreux acteurs culturels, médiatiques et institutionnels locaux et / ou nationaux à venir participer et intervenir.

        • Le public est très attentif et sensibilisé à ces problèmes de judiciarisation des contenus culturels et musicaux, et avide d'informations et d'applications concrètes. Les acteurs médiatiques locaux, régionaux et nationaux (radios, télés, journaux, sites, etc...) sont les partenaires incontournables d'une communication efficace.

        • Une chargée de communication travaille de manière permanente sur le workshop. D'autre part, l'association Les Créateurs et le groupe Godon, forts d'une campagne récente de communication nationale réussie autour de la libre diffusion (Libération, France Inter, France Culture, Europe2, Le Mouv', Open Mag, Silence, Marianne, Sud Radio, France 3, Demain TV, Sud Ouest, etc.) mettent tout en oeuvre pour que le workshop soit une réussite, à tous les points de vue. Godon a joué en première partie de Tarmac aux « Lendemains Qui Chantent », à Tulle, et bénéficie d'une certaine notoriété (bientôt 32000 fichiers téléchargés sur le site du groupe, ainsi qu'environ 250 à 300 visites uniques quotidiennes, en moyenne), outre le fait d'occuper une place de précurseur dans l'utilisation de licences de libre diffusion Creative Commons.

        • Le Jamcorder: il s'agit d'un dispositif logiciel, développé par Sylvain Zimmer, de www.jamendo.com, permettant d'enregistrer et d'encoder (en mp3 avec méta-données de licence correspondantes) en temps réel les groupes en concert. Ayant préalablement prévenu le public de venir au concert muni d'une clé USB ou d'un baladeur numérique compatible USB, les auditeurs rentrent chez eux avec l'intégralité du live, en mp3, sur leurs supports numériques USB! A la fin de cette année, on comptera en France pas moins de 8 millions de baladeurs numériques sur le marché (source Tariq Krim, www.generationmp3.com), et les clés USB sont devenues « monnaie courante ». le Jamcorder est un support de communication très innovant et efficace, apportant un vrai plus pour le public et le lieu de diffusion.

Propositions sur des thématiques similaires